Bien choisir son graphiste ou designer freelance


Si la méthodologie est bien connue des grands groupes, pour une petite et moyenne entreprise, ce n’est pas toujours facile de trouver et choisir un graphiste ou un designer.

Alors? comment savoir si son graphiste est un vrai graphiste, et comment décrire son projet? Voici un petit guide qui vous sera je pense, très utile!

Ne pas passer par les plateformes uberisées


Quand on a un budget très serré, c’est la première chose qui vient en tête. Les graphistes et designers ont la réputation d’être chers, alors on est vite tenté de passer par des services à prix mini (que je ne citerais pas dans cet article, navrée, par éthique et respect pour mes confrères :p )

Ce à quoi il faut s’attendre en passant par les plateformes au rabais :

  • petits prix = peu d’expérience et GFX (graphistes auto-nommés et non professionnels)
  • Services uberisés sans condition de qualité
  • Pas de vérification des SIRETS, vous n’avez aucune garantie qu’un professionnel soit aux commandes
  • Aucun service de conseil

Hors, comme je l’ai expliqué dans un précédent article, les services graphiques, dont les logotypes et votre charte graphique SONT votre identité. La première chose que les clients verront et garderont en mémoire de vous. Un gage de sérieux, une identité rassurante. Mieux vaut donc attendre plus longtemps et attendre d’avoir les sous pour payer son graphiste que de prendre un logo fait à la va-vite qui risque de marquer négativement vos clients.

Passer par les plateformes dédiées aux professionnels du secteur

Là, on peut commencer à ressentir le sérieux. Ces plateformes restent souvent moins chères que de passer directement par un professionnel de proximité. Elles surveillent les SIRET et les actualisations des professionnels. Elles radient les professionnels qui ne sont pas à jour dans leurs cotisations, ce qui vous assure un vrai, premier filtre de sécurité.

Vous pouvez être recontactés par ces dits professionnels, et ainsi bénéficier d’un devis à la carte (fonction de votre budget, et de vos besoins réels), ainsi que de conseils pour établir les supports les plus à propos.

Quelques plateformes que je fréquente en tant que designer :

  • https://graphiste.com/
    • Cette plateforme permet une mise en relation rapide entre client / graphiste. Beaucoup de demandes peuvent trouver réponse à bas coût, en revanche, peu de designers très expérimentés s’y trouvent. Ces derniers répondront surtout aux commandes dites “répétitives” ou qui toucheront à des spécificités plus pointues du métier. Un chat interne et des devis indicatifs vous seront proposés.
  • https://www.malt.fr/ est la plateforme que je recommande le plus!
    • Elle a l’avantage de ne pas prendre trop d’argent aux designers qui passent par elle. Elle vous permet de trouver vos prestataires de manière plus pointue, avec un très grand nombre de critères. Vous pouvez ainsi voir leur profil complet, leur CV et leurs recommandations. Les tarifs sont corrects et surtout : les personnes inscrites sur ce site ont souvent beaucoup plus d’expérience. Certaines personnes comme moi sont assujetties à la TVA ce qui vous permet de la récupérer. Un petit bonus non négligeable!
  • Kobone est la plateforme sur laquelle j’ai pu récupérer mes plus beaux contrats jusqu’à présent. On y trouve de tout, des guides pour designers mais aussi pour les personnes souhaitant trouver un bon graphiste ou un designer.


Mes profils sur ces différentes plateformes :


Trouver un graphiste / designer près de chez moi

Si vous souhaitez rencontrer directement la personne, profiter de plus d’écoute, de conseils et d’attention, le mieux est de chercher un freelance près de chez vous. Un professionnel de proximité sera toujours plus réactif et aura l’avantage d’être proche, si vous avez besoin qu’il se déplace.

Google sera souvent votre meilleur ami. Tapez le service que vous désirez, votre ville, et il se chargera de vous faire une bonne liste. Les avis Google / Facebook vous aideront beaucoup à choisir. Tous les professionnels ont au moins une page Google et une page professionnelle sur un réseau social.

Trouver sur les réseaux sociaux?


Vous trouverez toujours des professionnels sur les réseaux sociaux. Attention cependant, à bien vérifier que la personne que vous contactez ne vous ment pas. Nous y reviendrons plus bas, il y a quelques éléments très simples à vérifier.

Mais d’abord : sur quels réseaux sociaux se trouvent les graphistes et les designers?
Principalement :


Ces plateformes sont les principales. Tous les designers sont sur au moins deux de ces plateformes. Certains sont même sur toutes. Toutes permettent de chercher par mot clef et par région. Il vous suffira ensuite de prendre l’adresse mail indiquée sur leurs comptes pour les contacter ou de les contacter directement sur le réseau social choisi.

J’ai trouvé mon graphiste! le courant passe bien (c’est important), comment vérifier s’il s’agit d’un bon graphiste?


Le SIRET

Quelques signes ne trompent pas. Déjà un graphiste professionnel a toujours un SIRET. Il est trouvable : dans les mentions légales de son site web s’il en dispose d’un, sur le site societe.com, et enfin, il apparaît toujours dans son devis et dans sa facture (si vous validez son devis).
Une exception cependant à cette règle : si son devis comporte la mention “entreprise en cours d’immatriculation”, c’est que son entreprise est en cours de création, mais il a le droit de vous facturer. Si vous êtes anxieux, vous pouvez lui demander une preuve des procédures en cours.


Le Portfolio

Enfin, regardez son portfolio. Chaque graphiste a un style, une ou plusieurs spécialités. Je suis pour ma part spécialisée dans le web et l’ergonomie. D’autres seront spécialisés 3D, ou motiondesign. A vous d’établir vos besoins. Regardez en plusieurs, comparez, et prenez celui que vous préférez. Vous vous ferez une bonne idée de son travail et de ses compétences en parcourant son porfolio ou sa galerie Behance / dribbble / artstation…

Si vous avez un doute sur la personne à joindre, ou le type de profil que vous recherchez, je peux peut être vous conseiller, alors n’hésitez pas à m’envoyer un mail, je vous répondrais et vous redirigerais vers des confrères si je vois que la spécialité recherchée ne fait pas partie de mes compétences.


Le secteur d’activités et ses références

Les graphistes ne travaillent pas tous avec les même types de clients. Pour ma part, je travaille surtout avec les entreprises d’informatique, d’énergie et d’assurance. D’autres ne travaillent qu’avec des entreprises dédiées au luxe, ou d’autre encore avec des société de jeux vidéo. Votre entreprise rentre t’elle dans le type d’activités et de références que le graphiste fréquente?


Sa capacité de conseil et le feeling

N’hésitez pas à le contacter et à discuter avec lui. Un graphiste, un designer est avant tout un conseiller. Il saura vous donner des astuces, vous guider pour réaliser vos tâches, vous mettre à l’aise. Il saura également établir de bonnes priorités vis à vis de votre projet.


Le Tarif

Un tarif trop haut peut marquer une forte expérience, mais pas forcément une meilleure qualité de travail. C’est pour cela qu’il est important de discuter avec lui et d’observer son portfolio pour vous définir un avis.

Cependant un tarif trop bas est un gage de manque d’expérience, voir peut être de manque de sérieux. A titre indicatif, un freelance, quel que soit son domaine, ne peut vivre correctement en France s’il ne facture pas à au moins 300€ la journée. Ce qui correspond à ses charges, le coup des logiciels et ses impôts plus une petite partie à vivre.


L’acompte

Un bon graphiste établira le devis avec vous. Nos tarifs varient. En fonction de nos forfaits journaliers si nous en pratiquons, du temps requis et de la complexité technique de votre projet, de votre type d’entreprise, mais également du type d’objet final. L’avenant est également un gage de sérieux. Entre 30 et 50% de la facture devront être versés à l’avance : cela protège le graphiste, mais vous aussi! En effet, si le rendu ne vous plaît pas, si la manière de travailler du prestataire ne vous convient pas, vous pourrez aller voir quelqu’un d’autre sans avoir à payer l’intégralité de la facture : vous pourrez rompre le contrat à l’avance. En revanche, pour le graphiste, c’est la promesse d’être payé pour le travail fourni, même s’il n’est pas achevé. Un bon compromis pour les deux partis donc, en cas de désaccord.