3 raisons majeures de sous-titrer vos vidéos


Lorsque je vends des services de montage vidéo, j’inclue systématiquement une option de sous-titrage dans le devis. On me pose alors très souvent la même question : est-ce obligatoire? Est-ce si important?

Aujourd’hui, alors que les canaux de communication évoluent rapidement, que l’interopérabilité est devenue la base du net et que l’accessibilité devient (enfin) une norme, la réponse à ces deux questions est oui. Autant dans votre intérêt, que dans celui de vos utilisateurs.

Nous allons donc faire ensemble, un petit tour de la question.

1. Pour augmenter l’engagement que génèrent vos vidéos sur toutes les plateformes.

Main tenant un Iphone qui lance Youtube
  • 8 vidéos sur 10 sont visionnées sans son sur Facebook.
  • De manière plus globale, 85% des vidéos ne sont visionnées que grâce aux sous titres sur les réseaux sociaux.
  • Les vidéos démarrant automatiquement avec du son sont considérées comme agressives par les utilisateurs, et entraînent une fermeture du site ou de l’application presque immédiate.
  • L’augmentation moyenne de vues avec des sous-titres est d’environ 7%
  • Les vidéos sous-titrées gagnent en moyenne 10% de likes supplémentaires, sont partagées 26% de fois en plus, et disposent de 29% de commentaires supplémentaires en moyenne, pour un temps de visionnage 12% supérieur.*

Sources : Facebook, Discovery digital network, adaptly/refinery29

Nous avons énormément à apprendre de ces constats, et ils se vérifient via les nouveaux usages de ces personnes. En effet, aujourd’hui les utilisateurs peuvent regarder des vidéos via de nombreuses plateformes (pc, mobiles, tablettes…) et ils ne sont plus forcément chez eux lorsqu’ils regardent des vidéos, ils sont mobiles : dans les transports, dans un openspace, dans une salle d’attente…

Ces conditions ne sont plus adaptées à l’observation de vidéo avec le son, ces personnes se trouvant rarement dans des lieux adaptés à la confidentialité.

2. Pour rendre vos vidéos accessibles aux sourds et malentendants.

Personnes prenant des notes pendant une conférence


Avec environ 6 millions de personnes sourdes et malentendantes en France, une accessibilité numérique très peu développée sur le web (cf ce constat assez accablant d’empreinte Digitale), le malaise est grand chez ces personnes. De plus, contrairement aux idées reçues, elles sont véritablement nombreuses et utilisent le web couramment. L’accessibilité du contenu est donc un enjeu important!

Sous-titrer une vidéo ou, si elle n’est que sur votre site web : lui ajouter sa transcription, est une plus-value non négligeable qui fidélisera plus de personnes.

De plus, si vous êtes une entreprise et que vous disposez au sein de votre structure de collaborateurs sourds ou malentendants, sous-titrer vos vidéos leur permettra de les inclure réellement dans la politique de l’entreprise, sans les mettre à part et leur donner le sentiments qu’ils ne disposent pas de toutes les informations dont ils devraient disposer pour mener leurs taches à bien.

3. Pour internationaliser vos vidéos.

Photo de caméra en train d'enregistrer une personne parer devant une bibliothèque


Si vous êtes une structure ayant pour ambition d’évoluer à l’international, préparer les sous-titres sur chacune de vos vidéos ajoutera des effets bénéfiques non négligeables :

  • Les options de sous-titrage de nombreux réseaux sociaux permettent par défaut la préparation de traduction automatique multi-langues.
  • Si vous préférez des sous-titres plus professionnels, une vidéo disposant déjà de transcriptions ou de sous-titres sera bien plus rapide à traduire, et le rendu sera plus qualitatif.
  • Des vidéos et conférences disposants de sous-titres multilangues permettent de partager l’information plus facilement entre filiales et entreprises de pays différents!


Sous-titrer des vidéos, quelles solutions?


Il existe de nombreuses solutions pour sous-titrer vos vidéos.

Extrait de la chaîne DirtyBiology présentant un sous-titre
Extrait de la chaîne DirtyBiology


Youtube et Facebook disposent d’outils de sous-titrages automatiques (qui demandent tout de même une vérification du rendu, mais qui fonctionne globalement très bien). Des outils professionnels permettent également de sous-titrer ses vidéos soit même, mais ils requièrent un apprentissage particulier et un temps de traitement plus long. Enfin des agences son entièrement spécialisées dans la réalisation de sous-titrages professionnels.

Si vous voulez en savoir plus sur ces méthodes, j’y reviendrais lors d’un prochain article qui sortira mi-Août!

Vous aimeriez être accompagné dans le sous-titrage de votre vidéo? Je peux vous aider!
Si vous voulez ajouter des choses à cet article, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires!